dernière mise à jour ¬ 10/10/19 | jeudi 10 octobre 2019 | je m'abonne | sommaires

  • Backpage.com : la chute inattendue d’un gros proxénète en ligne

    par Claudine Legardinier
    Internet, plaque tournante de la traite sexuelle ? Le patron du célèbre site de petites annonces Backpage.com vient d’être arrêté aux Etats-Unis pour proxénétisme, notamment sur mineurEs. Selon le journal britannique The Guardian, il aurait été à la tête de la plus grande maison close en ligne du monde. Carl Ferrer, patron du site de petites annonces (...)
  • Indonésie : la politique de la rafle et du bulldozer

    par Pauline Jeanne
    Eradiquer la prostitution d’ici 2019. Les autorités du plus grand pays musulman du monde se drapent dans leur dignité outragée pour appliquer à l’aveuglette une désastreuse politique prohibitionniste. Mais il ne suffit pas d’envoyer la police pour en finir avec la prostitution. 6000 policiers, une armée de bulldozers… L’un des plus anciens quartiers (...)
  • Japon : Femmes de réconfort, 70 années pour d’indispensables excuses

    par Pauline Jeanne
    Elles ne sont plus que 46. 46 sur 200 000. 46 survivantes seulement auront vécu assez longtemps pour recevoir les excuses et le repentir du Premier ministre japonais, M.Shinzo Abe, du plus profond de son cœur, pour leur enrôlement de force dans les bordels de l’armée impériale japonaise avant et pendant la seconde guerre mondiale. Il a donc fallu (...)
  • Onusida aux mains des maquereaux ?

    par Claudine Legardinier
    La condamnation en mars 2015 à une peine de 15 ans de prison pour proxénétisme d’Alejandra Gil, apôtre du "travail du sexe" et prétendue défenseuse des droits des personnes prostituées, jette l’opprobre sur Onusida qui en avait fait une de ses "expertes". La vice-présidente d’un organisme qui a officiellement conseillé une instance supérieure de l’ONU (...)
  • Amnesty a-t-il perdu la tête ?

    par Claudine Legardinier
    Quand une ONG comme Amnesty International choisit, pour mieux défendre les droits humains, de décriminaliser les proxénètes, on doute d’avoir bien lu. C’est pourtant le choix sidérant sorti de ses urnes le 11 août 2015 à Dublin. Emporté par son élan en faveur de la dépénalisation du travail du sexe, Amnesty ne fait pas la différence entre les personnes (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30


© 1996-2019 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact