dernière mise à jour ¬ 10/10/19 | jeudi 10 octobre 2019 | je m'abonne | sommaires

  • Canada : Simone de Beauvoir au cœur du procès Bedford

    par Claudine Legardinier
    Alors que la Cour Suprême canadienne se penche sur la constitutionnalité des lois sur la prostitution en procédant à des auditions, le débat entre réglementaristes et abolitionnistes s’enflamme. On se souvient que la Cour de justice de l’Ontario avait invalidé les dispositions du Code Criminel interdisant les maisons closes, à la demande de trois « (...)
  • Les survivantes de la prostitution donnent de la voix

    par Comité de rédaction
    « The International Association of Sex Trafficking Survivors United », réseau international de survivantes de la prostitution, a tenu sa première réunion à Washington (USA) du 17 au 21 octobre 2012. Cette rencontre historique est l’amorce d’une collaboration sans précédent entre femmes ayant connu la prostitution et la traite. Le moment est venu (...)
  • Canada : Le désolant verdict de la cour d’appel de l’Ontario

    par Claudine Legardinier
    Un événement emblématique. Forte de ses 25.000 pages de témoignages (88 volumes !), l’affaire Bedford portait un énorme enjeu : le choix de la politique canadienne sur la prostitution. Le 26 mars 2012, le verdict de la Cour d’Appel de l’Ontario a ouvert la voie aux maisons closes : une défaite cruelle pour les féministes abolitionnistes engagées (...)
  • Goldman Sachs spécule sur la prostitution des mineures !

    par Claudine Legardinier
    On aurait pu croire à un "maquereau" d’avril, mais les faits de spéculation financière appuyée sur les profits du proxénétisme, révélés le 1er avril par le New York Times, sont bien réels, comme les énormes gains dégagés. L’info émane du très sérieux New York Times, sous la signature d’un journaliste de renom, deux fois lauréat du Prix Pulitzer : Nicholas D. (...)
  • Brésil – Prostituée n’est pas violée

    par Claudine Legardinier
    La Cour Suprême brésilienne a acquitté le 30 mars 2012 un homme accusé d’avoir violé trois fillettes de douze ans au motif qu’il s’agissait apparemment de « travailleuses du sexe », donc supposées consentantes. Une telle décision est d’autant plus révoltante que le Code Pénal brésilien punit tout rapport sexuel avec un-e mineur-e de moins de 14 ans. Un (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30


© 1996-2019 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact