dernière mise à jour ¬ 25/07/19 | jeudi 25 juillet 2019 | je m'abonne | sommaires

  • Des mots crus

    par Christine Laouénan
    La prostitution constitue et a toujours constitué un thème privilégié de la littérature. Aussi, nous a-t-il paru important de mettre en lumière la façon dont elle est dépeinte par les romanciers. Dans cette rubrique, les citations littéraires sont mises en parallèle avec les témoignages actuels des personnes prostituées, comme des "clients". Une mise en (...)
  • Elles n’ont pas le choix, alors elles sourient simplement.

    par Harmony Devillard
    La prostitution constitue et a toujours constitué un thème privilégié de la littérature. Aussi, nous a-t-il paru important de mettre en lumière la façon dont elle est dépeinte par les romanciers. Dans cette rubrique, les citations littéraires sont mises en parallèle avec les témoignages actuels des personnes prostituées, comme des clients. Une mise en (...)
  • Histoires de prostitution, Paris 1976-1979

    par Christine Laouénan
    Une exposition de photos de Jane Evelyn Atwood est actuellement consacrée aux femmes prostituées dans les années 70 à Paris. Rendez-vous à la maison de la photographie Robert Doisneau à Gentilly, en banlieue parisienne… Jusqu’au 21 avril Un client suit une femme dans une cage d’escalier, des hommes discutent dans la rue en attendant leur tour, des (...)
  • « L’amour, dans ces yeux, était mort. »

    par Christine Laouénan
    La prostitution constitue et a toujours constitué un thème privilégié de la littérature. Aussi, nous a-t-il paru important de mettre en lumière la façon dont elle est dépeinte par les romanciers. Dans cette rubrique, les citations littéraires sont mises en parallèle avec les témoignages actuels des personnes prostituées, comme des clients. Une mise en (...)
  • Suzzan Blac : Votre souffrance est réelle.

    par Harmony Devillard
    On associe généralement à l’art l’idée du beau, du plaisant, de l’agréable. Le tableau réussi est celui qui flatte l’œil et que l’on aimerait bien voir orner notre salon. Mais il y a une autre forme d’art qui embarrasse tant les esthètes : l’art du laid, l’art qui dérange, l’art coup-de-poing, l’art qui amplifie et met à nu l’horreur du réel au lieu de (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45


© 1996-2019 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact