dernière mise à jour ¬ 27/07/17 | jeudi 27 juillet 2017 | je m'abonne | sommaires

Nelly Arcan

Putain

Editions du Seuil, 2001.

mars 2005, par Simone Viguié

Un texte remarquable, nerveux et oppressant, où Nelly Arcan partage avec son lecteur les méandres de sa vie de "putain".

Nelly Arcan est née au Québec en 1975 [1]. Elle vit à Montréal où elle poursuit des études littéraires. Il faut s’accrocher pour mener à terme la lecture de ce livre. Il s’agit du récit que l’auteur a décidé d’écrire pour dire enfin ce qui se cachait derrière l’exigence de séduire qui ne voulait pas me lâcher et qui m’a jetée dans l’excès de la prostitution...

Ce livre tout entier est le ressassement, la ré-expérience, des souffrances accumulées dès la plus tendre enfance, des émotions, des écœurements, des dégoûts entassés au fil des jours, des mois, des années dans son être le plus intime depuis ce jour où, dit-elle, on est venu me cueillir chez moi pour me déposer dans une chambre où j’ai reçu cinq ou six clients de suite.

Le style sert ce flot débordant de paroles : des pages entières sans aucune ponctuation, sauf quelques virgules, d’où une oppression certaine. D’autant que les termes employés s’accordent avec la crudité et la violence de la situation.

Pour des lecteurs non avertis sur le système prostitutionnel, notamment, les paroles de Nelly Arcan sont un électro-choc. De plus, à prendre ce récit à la lettre, on peut ne garder du client qu’une image des plus négatives... Il n’en demeure pas moins qu’accompagner Nelly Arcan dans ses souvenirs, ses analyses et ses révoltes est un voyage harassant, mais passionnant.

P.-S.

À lire :
- Fille du paradis
- Sur le site de Libération, Il y a deux ans, disparaissait une fille de « joie », texte écrit par l’écrivaine Nancy Huston en hommage à Nelly Arcan.

Notes

[1Nelly Arcan s’es suicidée le 24 septembre 2009


© 1996-2017 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut