dernière mise à jour ¬ 06/10/17 | vendredi 6 octobre 2017 | je m'abonne | sommaires

Violences sexuelles, le corps et la sexualité pris en otage

Colloque le 10 novembre à Bourg la Reine (09h00 - 18h00)

novembre 2010, par Comité de rédaction

Mercredi 10 novembre 2010, de 09h00 à 18h00, un colloque riche et tourné vers l’action pour en finir avec les violences sexuelles : accompagner les victimes, identifier les stéréotypes et les idées reçues qui laissent le champ libre aux agresseurs, mobiliser les professionnels. Organisé par l’association Mémoire traumatique et victimologie en partenariat avec plusieurs associations de lutte contre les violences faites aux femmes, ce colloque donne également rendez-vous à des artistes engagéEs aux côtés des femmes : théâtre, BD, expositions de photos, sculptures... sont au programme.

Notre compte rendu de ce colloque :

Colloque « Violences sexuelles - le corps et la sexualite en otage » : Du traumatisme à la réconciliation


Les violences sexuelles sont une atteinte particulièrement grave aux droits fondamentaux de la personne, à sa dignité et à son intégrité psychique et physique. Ce sont des crimes et des délits que la loi punit. Elles n’ont rien à voir avec le désir sexuel, ce sont des violences particulièrement efficaces pour exercer sur autrui une domination, mettre en place une emprise, dégrader, détruire, réduire en esclavage, instrumentaliser les victimes.

Elles sont dirigées surtout contre les femmes et les enfants et elles font partie des violences qui entraînent le plus de risque de développer de graves troubles psychotraumatiques chroniques en l’absence de soins, de prise en charge et de reconnaissance.

Mémoire Traumatique et Victimologie (association 1901) promeut la formation et l’information de tous les professionnels et de toutes les associations prenant en charge les victimes de violence, et également l’information du public. Le colloque Violences sexuelles, le corps et la sexualité pris en otage a pour but dʼaméliorer et de promouvoir la prise en charge des victimes de
violence, de lutter contre les violences, de les prévenir et de participer aux recherches sur les mécanismes et les conséquences psychotraumatiques des violences.

Violences sexuelles, le corps et la sexualité pris en otage portera sur les violences sexuelles (agressions sexuelles et viols, mais aussi incestes, viols conjugaux, mariages forcés, mutilations sexuelles féminines, violences sexuelles au travail, violences sexuelles dans le sport, prostitution). Il aura pour sujets : un état des lieux sur les violences sexuelles, leur gravité et leurs conséquences psychotraumatiques ; une réflexion d’un collectif sur le rôle des idées reçues et des représentations sociales stéréotypées sexistes sur les femmes, la famille, le couple, la sexualité, les violences, idées reçues qui sont à l’origine d’un déni de la réalité des violences et de graves dysfonctionnements dans l’aide et le soin apportés aux victimes, ainsi que dans le traitement policier et judiciaire des violences ; il se terminera par une réflexion sur les moyens d’améliorer la prise en charge des victimes de violences sexistes et sexuelles, et de mieux prévenir les violences et lutter contre elles.

Le colloque s’adresse à tous les professionnels qui prennent en charge les victimes (professionnels de la santé, du secteur social, de l’éducation, de la policede la justice, et des associations), ainsi qu’à tout public intéressé par le thème. Parmi les intervenantEs : le CFCV (Collectif Féministe Contre le Viol), l’AVFT (Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail), l’association Mémoire Traumatique et Victimologie, Ernestine Ronai de l’Observatoire des violences envers les femmes du 93, Claudine Legardinier, journaliste, Henriette Zoughebi du Conseil Régional et de l’ECVF (association Elu-e-s Contre les Violences faites aux Femmes), le GAMS (Groupe femmes pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles), Voix de Femmes (association de lutte contre les mariages forcés), Le Monde à Travers un Regard (association de lutte contre l’inceste et la pédocriminalité). Des représentants du corps médical, le Dr Gilles Lazimi, et de la justice, y participeront aussi dans le cadre d’une table ronde. Le colloque sera accompagné dʼune pièce de théâtre, de témoignages, d’une exposition autour de la BD « En chemin elle rencontre… », d’une exposition de photos et de sculptures.

Infos pratiques et Programme

Le corps et la sexualité en otage

Mercredi 10 novembre 2010
de 09h00 à 18h00

AGOREINE
63b Boulevard du Maréchal Joffre
92340 Bourg-la-Reine

PROGRAMME

Programme matin

- Accueil de 8h30 à 9h00 avec collation.

OUVERTURE DU COLLOQUE de 09h00 à 09h30 avec M. le maire et Mme la députée Marie-Louise Fort.

- RÉALITÉ ET GRAVITÉ des violences : le corps et la sexualité instrumentalisés
de 9h30 à 11h00

États des lieux : les violences, les chiffres, le droit, avec les Dr Emmanuelle Piet et Marie France Casalis (Collectif féministe contre le viol)

Conséquences : la mémoire traumatique et ses répercussions sur la santé, la sexualité, la vie sociale, avec le Dr Muriel Salmona.

- CONFUSION ET DÉNI de reconnaissance des violences : Le corps et la sexualité dissociés, de 11h00 à 12h30

Présentation du travail collectif (AVFT association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail et l’association Mémoire traumatique et Victimologie) sur les représentations fausses et stéréotypées sur les femmes, les violences, la
sexualité, les auteurs de violence, le couple, la famille,…

- Table ronde et débat avec la salle de 11h30 à 12h30

Avec Marilyn Baldeck, Gwendoline Fizaine, Sokhna Fall, Judith Trinquart et Muriel Salmona.

Analyse de tout ce qui fait obstacle à la lutte contre les violences sexuelles, à la bonne application du droit et de la justice, à la bonne prise en charge des victimes, à une éelle efficacité de la prévention.

- Pause-déjeuner aux Colonnes (51 Boulevard du Maréchal Joffre) de 12h30 à 14h.

(Votre participation est à préciser lors de la réservation.)

- VERS UNE LIBÉRATION : le corps et la sexualité réunifiés

OUVERTURE par Madame la vice-présidente du Conseil Général d’Île de France, Henriette Zoughebi.

La pièce de théâtre Solinge de Pia Divoka de 14h00 à 15h30

- Table ronde et débat avec la salle de 15h30 à 17h30 : animés par Sokhna Fall et Muriel Salmona

Que faire pour prévenir les violences sexistes et sexuelles, lutter contre elles, contre le déni, les stéréotypes et les inégalités, améliorer la protection des victimes et leur prise en charge médicale, sociale, policière et juridique, lutter pour une sexualité non violente et libre.

Avec la participation prévue d’Ernestine Ronai, d’Henriette Zoughebi, du Dr Gilles Lazimi, d’un avocat et d’associations de lutte contre les violences : le Mouvement du Nid, le GAMS, Voix de Femmes, Un Monde à Travers un Regard,…

- CLÔTURE DU COLLOQUE

Synthèse et perspectives ; pistes à développer

Pendant le colloque pour prolonger nos échanges :
des témoignages, des lectures, des expositions de l’association, des éditions des Ronds dans l’O avec la BD En chemin elle rencontre..., de photographies avec Blessures de femmes de Catherine Cabrol, de sculptures, de livres et de documents mis à disposition.

Les actes du colloque seront publiés et diffusés.


Pour toute information merci de consulter le site de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie, organisatrice du colloque.


© 1996-2017 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut