dernière mise à jour ¬ 04/10/19 | vendredi 4 octobre 2019 | je m'abonne | sommaires

  • Abolitionnistes du système prostitueur : ce que nous sommes, ce que nous voulons !

    par Comité de rédaction
    A voir les réactions passionnelles – et souvent outrancières – qui pimentent le débat sur la prostitution et l’éventuelle pénalisation des clients prostitueurs (qui après tout sont une minorité), on est en droit de penser que la question touche un point douloureux du corps social : celui de la mise à disposition sexuelle des femmes pour le plaisir (...)
  • La Jonquera : un no woman’s land ?

    par Noémie, étudiante en sociologie
    Observatrices observées ; curieux statut pour deux enquêtrices parties voir de leurs yeux les bordels de La Jonquera. Femmes, jeunes, leur présence forcément perturbante ne fait qu’ajouter à l’intérêt de leur reportage in vivo. Ni journaliste, ni sociologue, l’une d’elles nous fait ici le compte rendu d’une visite éprouvante en territoire masculin. Une (...)
  • Prostitution : les "clients" tremblent pour leurs petits privilèges

    par Claudine Legardinier
    La pénalisation du prostitueur est inscrite dans une logique progressiste : celle qui exige d’en finir avec les violences et d’avancer vers l’égalité entre les femmes et les hommes. N’en déplaise à tous les nostalgiques d’une France d’un autre âge excitée par le frisson sulfureux des bordels et de la fille au trottoir. 400 pages détaillées, un projet (...)
  • Europe, le triomphe des nouveaux harems

    par Claudine Legardinier
    Il choisit, elle s’exécute. Rien de neuf sous le soleil proxénète dans les bordels à haut débit. La France est encerclée. Bordels belges, bordels suisses, bordels allemands, bordels espagnols, les supermarchés proposant de la marchandise féminine en vente libre se multiplient à nos frontières. Il n’y a guère que la barrière du Channel ou des Alpes pour (...)
  • Allemagne : Les prostituées, des vaches à lait en temps de crise

    par Claudine Legardinier
    En Rhénanie du Nord, la ville de Dortmund, évidemment dotée d’un quartier rouge, s’est illustrée, fin 2010, en décidant la création d’une taxe quotidienne payable par les personnes prostituées. Elle emboîte ainsi le pas à la ville de Cologne qui avait pris cette disposition parfaitement cynique en 2004. Les caisses sont vides : plus de 130 millions (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35


© 1996-2019 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact