dernière mise à jour ¬ 10/05/19 | vendredi 10 mai 2019 | je m'abonne | sommaires

  • La « libération sexuelle » est une guerre économique d’occupation

    Le sexisme devient un marché inépuisable pour la prédation néolibérale. Elle parvient à revendre aux femmes leur propre chosification en la leur proposant comme modèle d’identité et de sexualité. Un article d’Annie Ferrand, doctorante à l’université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, disponible intégralement sur le site de la revue Genre, sexualité et (...)
  • Tous clients… toutes clientes ?

    par Claudine Legardinier
    Il aura fallu attendre les années 2000 pour que soit posée la question qui fâche : est-il légitime que des hommes s’estiment en droit, contre un billet, d’accéder au corps de personnes — en majorité des femmes — qui ne les désirent pas ? Qu’ils se permettent, par la même occasion, d’exercer leur mépris, quand ce ne sont pas des violences déclarées ? (...)
  • Euro 2008 : match vraiment nul

    par Comité de rédaction
    La fête continue. Nous épinglions dans notre dernier numéro la brochure publiée par l’association Cabiria, Cher client, florilège de conseils douceâtres et obséquieux adressés aux prostitueurs en même temps que véritable révélateur des réalités immondes qui constituent le quotidien de la prostitution. Et voilà qu’est arrivé, en Suisse, l’Euro 2008, (...)
  • « Cher client »... une idée de cadeau pour la fête des pères ?

    par Comité de rédaction
    La brochure est noire et rose et s’intitule : "Cher client". Non, nous se sommes ni chez le fleuriste ni chez le traiteur. Mais bien sur le trottoir. Et c’est aux prostitueurs que s’adresse ce florilège signé de l’association Cabiria et sous-titré : "se protéger c’est se garantir le sexe pour toujours avec toutes et tous"... Il est proprement (...)
  • De l’attachement aux traditions

    par Comité de rédaction
    Dans la prostitution, deux mondes s’opposeraient : les "traditionnelles", françaises que leur ancienneté sur nos trottoirs a fondues dans le paysage, et les "victimes de la traite", ces nouvelles arrivantes des pays de l’Est ou d’Afrique forcément esclavagisées par les réseaux. L’appellation "traditionnelles", désormais consacrée, a surgi lors du (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30


© 1996-2019 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact