dernière mise à jour ¬ 13/09/19 | vendredi 13 septembre 2019 | je m'abonne | sommaires

  • Abolition n’est pas prohibition !

    par Comité de rédaction
    À entendre leurs détracteurs, les abolitionnistes seraient des partisans de la répression. Leur but ? Interdire la prostitution, et pour des raisons tenant à « la morale ». Cette confusion avec la rigidité des prohibitionnistes est sciemment entretenue : une arme parfaite pour disqualifier les positions abolitionnistes, qui font obstacle à la (...)
  • Najat Vallaud-Belkacem promeut le modèle suédois

    par Claudine Legardinier
    Alors qu’une proposition de loi visant à l’abrogation du délit de racolage passif était présentée au Sénat, la ministre des droits des femmes se rendait en Suède pour étudier le modèle politique mis en œuvre sur la prostitution. Elle poursuivra ses investigations en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et en Allemagne. Si la ministre des droits des femmes a (...)
  • Présidentielles 2012. Prostitution, les propositions des candidatEs

    par Claudine Legardinier
    A quelques jours du premier tour des élections présidentielles, voici un rapide éclairage sur les programmes des principaux candidat-e-s en matière de prostitution. Nicolas Sarkozy, UMP Il s’est prononcé pour le maintien de la la LSI (Loi sur la sécurité intérieure) dont un volet pénalise les personnes prostituées pour racolage passif (2003). (...)
  • Liège, projet "Isatis" : pour la commission « Femmes et Ville », c’est non

    par Claudine Legardinier
    Le projet de "bordel associatif" porté par la ville de Liège avec l’association Isatis, a soulevé début mai 2011 les critiques étayées et sans concession de la commission municipale "Femmes et ville"... La commission communale consultative « Femmes et ville », mandatée pour remettre des avis sur les projets de la ville de Liège et leurs effets sur la (...)
  • Accompagnement sexuel pour les personnes handicapées : le non ferme et définitif de la ministre Roselyne Bachelot

    par Comité de rédaction
    La ministre de la Solidarité et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot, s’est déclarée rigoureusement, formellement, totalement opposée au recours à des "assistants sexuels" pour les personnes handicapées lors d’une conférence de presse donnée le 6 janvier 2010. Vous pensez que la ministre en charge du droit des femmes va soutenir un truc pareil ?, (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30


© 1996-2019 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact