dernière mise à jour ¬ 29/10/18 | lundi 29 octobre 2018 | je m'abonne | sommaires

  • Pays-Bas : Machine arrière, toute

    par Claudine Legardinier
    Les Pays-Bas, dépassés par un marché prostitutionnel devenu incontrôlable, sont aujourd’hui poussés à tenter de mettre un frein à son développement continu. Si jusqu’à présent, seuls les propriétaires de maisons closes et les « employeurs de prostituées » devaient obtenir une autorisation (que beaucoup ne demandaient pas), c’est maintenant au tour des (...)
  • Suisse : prostituer plus pour gagner plus

    par Elise Guiraud
    Le 7 décembre 2009, une personne prostituée a obtenu l’annulation du jugement qui la condamnait au motif qu’elle n’avait pas "travaillé" suffisamment pour réunir l’argent du paiement des pensions alimentaires de ses deux enfants. Un parfait exemple des contradictions insolubles auxquelles se heurte la Suisse, pourtant si fière de légitimer la (...)
  • Australie : l’échec retentissant de la légalisation

    par Claudine Legardinier
    Un échec sur toute la ligne. Voilà ce que l’on peut conclure dix ans après le Prostitution Act qui a légalisé la prostitution dans l’Etat de Queensland, en Australie (1999). Il s’agissait d’en finir avec le secteur illégal. Le résultat est édifiant : aujourd’hui, ce dernier est dix fois plus important que le secteur légal. Difficile de faire pire ! Tous (...)
  • Menace sur la "John’s School" de San Francisco

    par Elise Guiraud
    Dans le paysage largement prohibitionniste des États-Unis, la "John’s School" (école de "clients") de San Francisco détonne par son ambition progressiste et pédagogique : remplacer la prison par une journée de formation sur la prostitution, animée pour l’essentiel par des femmes qui furent elles-mêmes prostituées. Un rapport financier menace (...)
  • Grande-Bretagne, recul sur les clients prostitueurs

    par Claudine Legardinier
    La Chambre des Communes britannique a voté le 19 mai 2009, en troisième lecture, une loi pénalisant les clients prostitueurs. Le gouvernement a certes reculé puisqu’un amendement final a affaibli la portée du texte, qui prévoyait initialement de pénaliser les clients de personnes dont les gains sont contrôlés par une tierce personne. Le texte adopté (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45


© 1996-2018 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact