dernière mise à jour ¬ 06/03/17 | lundi 6 mars 2017 | je m'abonne | sommaires

Paroles d’hommes sur la prostitution : deux vidéos qui ne l’envoient pas dire

janvier 2011, par Elise Guiraud

Payer pour baiser, ça me fait pas bander : au-delà de l’apparente simplicité du constat, c’est à un véritable engagement à repenser les rapports de pouvoir encore à l’œuvre dans la sexualité masculine que nous invitent les hommes qui ont réalisé ces deux vidéos salutaires...

L’association féministe belge Le Monde Selon les Femmes a eu l’idée de réunir des alliés hommes pro-féministes en deux ateliers "Stop à la prostitution", l’un à Bruxelles, l’autre à Buenos Aires. Leur mission ? Faire entendre une parole d’homme sur la prostitution : car qui peut, mieux qu’eux, dénoncer les stéréotypes et les injonctions sexistes qui ont pesé sur la construction de leur sexualité ? Le résultat : des déclarations qui appellent un chat, un chat, et une sexualité libre, un idéal à portée de main !

Belgique (Bruxelles)

Argentine (Buenos Aires)

Ailleurs, d’autres hommes donnent de la voix !

- En Belgique

Sur son blog En quelque sorte, qu’il anime avec une partenaire féministe, Edouard Quentin rassemble de nombreuses informations sur le système prostitutionnel, en laissant une place de choix aux "clients" prostitueurs, car si la question du choix doit être posée, posons-la aux clients.

Édouard Quentin a lancé également en octobre 2010 un appel à témoignage aux hommes qui ne sont pas ou plus clients de la prostitution.

- En Espagne

La Asociación de Hombres por la Abolición de la Prostitución, groupe d’hommes proféministes, 2007 :


Qu’’est-ce qui ne va pas dans la sexualité masculine pour qu’elle se croie en droit d’’acheter des femmes ? Pourquoi le client n’’aspire-t-il pas à avoir avec la femme une relation d’’égalité dans le domaine sexuel au lieu d’une relation axée sur la domination ? Nous croyons que tout est à reformuler (...) afin d’’offrir une réponse adéquate à la question actuelle de l’’égalité entre les hommes et les femmes.

- En France

  • Manifeste lancé par Patric Jean (cinéaste, La Domination masculine), 2009, à signer sur le site de La Domination masculine.

Nous nous sentons insultés par toute idéologie qui présenterait les hommes en général comme des prédateurs sexuels naturels. Nous déclarons que la prostitution est, dans tous les cas, une violence contre la personne qui se prostitue.

L’historienne et écrivaine Florence Montreynaud travaille au recueil de témoignages d’hommes qui refusent d’être "client" de la prostitution, des hommes [qui] mettent l’accent sur l’érotisme, sur le désir et le plaisir. Rien dans la prostitution ne correspond à leur sexualité, ni n’éveille leur érotisme. Ils envisagent la sexualité autrement que sous le signe du pouvoir, de l’argent. Florence Montreynaud et l’association Encore féministes avaient initié dès 2004 un manifeste qui invitait les hommes à s’engager :

Nous, hommes qui cosignons ce Manifeste, nous disons NON au viol, NON à la prostitution !
NON à une virilité machiste qui est violence et domination de certains hommes sur d’autres êtres humains !
OUI à une masculinité qui se construit et se vit dans le respect de l’autre, de sa liberté et de son désir !

- Sur le web : Les "Free Sex Men"

Francophones malgré leur nom, les Free sex men [1] posent l’équation sexe tarifé = sexe imposé = impossible égalité et appellent à en finir avec cet archaïsme qu’est l’achat d’un rapport sexuel : une démarche qu’ils décrivent avec humour comme Un petit pas pour l’homme... Un grand pas pour l’égalité !
Tout neuf sur la toile, le blog se développe rapidement et relaie de nombreuses campagnes internationales de prévention et de lutte contre le système prostitutionnel.

Notes

[1"Hommes (en faveur) du sexe libre"


© 1996-2017 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut