dernière mise à jour ¬ 20/07/18 | vendredi 20 juillet 2018 | je m'abonne | sommaires

  • Prostitution des mineur·e·s : un film choc et après ?

    par Benoît Kermorgant
    Les médias évoquent ces derniers temps un prétendu nouveau type de prostitution des mineur.e.s, qui se développerait via Internet et qui impliquerait essentiellement des jeunes des « cités ». Le documentaire Jeunesse à vendre, diffusé le 18 avril 2018 sur France 5, démonte ces clichés et témoigne de l’ampleur du phénomène prostitutionnel chez les jeunes. (...)
  • Prostitution des enfants : détecter les mineur.e.s en souffrance

    par Christine Laouénan
    Sensibiliser les travailleurs sociaux et les équipes éducatives au risque pré ou prostitutionnel chez les mineurs ; tel était l’objectif de la journée de sensibilisation organisée par l’espace jeunes Anne Frank à Issy les Moulineaux (92), le 14 novembre 2018, et animée par l’association Agir contre la prostitution des enfants (ACPE). Les intervenant.e.s (...)
  • Une réédition de "Pour toi Sandra" avec un nouveau livret pédagogique

    par Sandrine Goldschmidt
    La première édition de « Pour toi Sandra » datait de 1997. Diffusée à plus de 220.000 exemplaires, la BD de Derib a été un succès d’édition incontestable. Il était temps de lui donner une deuxième vie en le rééditant, dans un format souple plus en phase avec l’époque. Pour l’occasion, le Mouvement-du Nid-France a même décidé d’insérer dans l’ouvrage un livret (...)
  • Prévenir le « michetonnage  » chez les ados.

    par Christine Laouénan
    Des outils à disposition des professionnels Phénomène encore mal connu des professionnels, le « michetonnage » a fait l’objet, le 27 février dernier, d’une après-midi de prévention à la Mairie de Paris. 
Organisée conjointement par la Mission métropolitaine de prévention des conduites à risques (MMPTCR) et l’association Charonne, cette rencontre visait à (...)
  • France : un regard encore complaisant pour les "clients" de mineurEs prostituéEs

    par Claudine Legardinier
    Un sondage IPSOS commandé par l’association ECPAT-France pour la journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre 2010, et réalisé auprès de 933 personnes, montre qu’une partie non négligeable d’entre elles tend à excuser le recours à la prostitution des mineur-e-s. De nombreux éléments de cette étude sont éclairants, notamment les arguments (...)

0 | 5


© 1996-2018 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut