dernière mise à jour ¬ 22/05/17 | lundi 22 mai 2017 | je m'abonne | sommaires

Numéro 160 / janvier - mars 2008

Numéro 160 / janvier - mars 2008

|

Éditorial

Non à la prostitution clean !

Depuis quelques années, s’adresser aux “clients” de la prostitution est devenu tendance. Mais tous les spots et brochures qui exhortent le “client” à se montrer responsable lorsqu’il achète un rapport sexuel (...) se contentent de l’interpeller sur sa propreté et sa politesse.
Sous ce vernis bien superficiel est promue la prostitution comme loisir moderne et décomplexé. Ainsi, les bons sentiments n’aboutissent qu’à légitimer l’accès marchand au corps des femmes...

Témoignage

Noëmie


Je n’étais plus rien ; un corps et puis c’est tout.

Actu France

  • L’INSEE publie une enquête sur les niveaux de vie en France en 2006
  • Pubs et prostitution volantes à Rennes

Depuis le vote de la loi dite Sécurité Intérieure (LSI) la prostitution a presque disparu des trottoirs rennais. Les proxénètes utilisent les journaux gratuits, Internet ou les téléphones portables, et les prostitueurs vont "consommer" à la périphérie des villes et dans des appartements.

Actu Internationale

Le Poppy Project, organisme d’aide aux femmes victimes de la traite pour la prostitution au Royaume Uni, vient de publier un rapport intitulé "Big Brothel, une étude de l’industrie du sexe “hors trottoir” à Londres" (août 2008). Les chercheuses Julie Bindel et Helen Atkins ont découvert un nombre alarmant de maisons closes dans la capitale britannique.

Des jeunes femmes dévêtues appuyées contre les murs de grands monuments. La scène se passe... sur des billets de banque. De faux billets en euros imprimés pour la bonne cause.

Un projet de loi intitulé Proposition K pourrait bientôt interdire à la police de poursuivre "clients" et proxénètes. La prostitution resterait prohibée.

Prévention

Le fait qu’il [Didier Bourguet] ait prostitué des mineures a été utilisé pour laver l’accusé du crime de viol.

Rencontre

Philosophe, Michela Marzano est chargée de recherche au CNRS. Elle a publié de nombreux livres, notamment sur le corps, la sexualité et la pornographie. À l’heure où des associations de personnes handicapées militent pour obtenir en France la création de "services d’accompagnement sexuel", nous lui avons demandé de nous livrer ses réflexions…

En prétendant apporter une réponse à tout, on n’entend plus le sens de la demande.

Éclairage

  • Trois questions à Jean-Michel Carré

À l’occasion de la sortie du coffret « Prostitution – A visage découvert » qui rassemble ses six films sur la prostitution ; films dont nous avions en leur temps salué la sortie (notamment Les trottoirs de Paris).

  • Point sur les i

Traite : les non-dits d’un consensus

Des journées, des colloques, des plateformes… sur la traite. La traite fait recette. ONG, associations, pour beaucoup d’entre elles, n’ont plus que ce mot à la bouche. Comme l’ensemble des instances européennes.

(...)

Mais ce beau consensus cache des arrière-pensées. Et l’invasion du concept de traite marque un revirement politique majeur dans la mesure où il signe, à bas bruit, la disparition de celui de prostitution et de proxénétisme. C’est bien là son but. Induire l’abandon, l’effacement des politiques abolitionnistes. Et promouvoir tranquillement la prostitution.

Dossier

Handicap : accompagnement sexuel ou prostitution ?

Briser les tabous. En finir avec l’hypocrisie. La demande de création de "services d’accompagnement sexuel pour les personnes handicapées" est partout présentée comme un progrès vers plus d’égalité, de citoyenneté, de justice.

Si nous nous félicitons du fait que soit abordée, au grand jour, la question de la sexualité des personnes handicapées, et plus largement celle de leur intégration réelle à la société, nous exprimons en revanche quelques inquiétudes face à cet aspect de leurs revendications.

Nous ne portons aucun jugement sur la sexualité des personnes et notamment celle des personnes handicapées. Ce qui nous interpelle est le commerce de la sexualité, sa réduction à une dimension marchande. Et les conséquences de ce commerce au-delà du monde du handicap, sur l’ensemble de la société.

Ne sommes-nous pas, au nom des meilleures intentions du monde, face à une promotion inespérée, pour l’industrie du sexe, de l’institution la plus archaïque, la plus inégalitaire - la prostitution -, au titre de "service à la personne", emploi de proximité, profession para médicale ?

L’égalité de droit défendue entre personnes handicapées et valides s’appuie en l’occurrence, sur ce point précis, sur un "droit" qui fait de plus en plus débat, notamment en Europe : le séculaire "droit de l’homme" à l’accès marchand au corps des femmes – et d’autres hommes -, avec sa logique de domination, de mépris et de violence.

L’initiative soulève des questions éthiques d’importance : existe-t-il un "droit à la sexualité " ? Peut-on donner une réponse marchande à la souffrance ? La prostitution, même "aménagée", peut-elle constituer un "emploi" à promouvoir ?
Le combat des personnes handicapées, parfaitement légitime quand il touche à leur droit à l’intimité et à la dignité, peut-il être soutenu quand il exige la création d’une "profession" dédiée au plaisir sexuel ?

Lire la suite sur notre site : Handicap : accompagnement sexuel ou prostitution ?.

Initiatives

Cultures

  • Livres

La nouvelle guerre du sexe, de Elisabeth Weissman

Des néons sous la mer, de Frédéric Ciriez

Les machos expliqués à mon frère, de Clémentine Autain

  • Films

Cliente, de Josiane Balasko

Europa 2007, de Pedro Caldas

P.-S.

Nous avons fait le choix de vous proposer gratuitement sur ce site la plupart des articles publiés dans Prostitution et Société.
Prostitution et Société est la seule revue de langue française qui informe sur les réalités du système de la prostitution, et qui relaie des dizaines de témoignages de personnes prostituées. Pour nous permettre de continuer à la publier, nous avons besoin de votre soutien ! Vous pouvez vous abonner (20 euros pour 4 numéros à l’année) ou utiliser notre bon de commande pour commander des numéros particuliers.


© 1996-2017 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut