dernière mise à jour ¬ 27/04/17 | jeudi 27 avril 2017 | je m'abonne | sommaires

Euro 2016 : Stop aux violences machistes, stop à la prostitution

avril 2016

Du 10 juin au 10 juillet 2016, la France accueille le championnat d’Europe de football. Paris, Marseille, Lille, Bordeaux, Lens, Lyon, Nice, Saint-Denis, Saint-Étienne, Toulouse vont accueillir les matchs mais aussi les joueurs et les supporters. Ce 21 avril, le Haut Conseil à l’Egalité entre les Femmes et les Hommes prend donc les devants.

La fête doit rester entière et être préservée du sexisme et des violences sexuelles, écrit le HCE dans un communiqué. Il appelle donc les autorités organisatrices, au niveau national et local, à prévenir les dérives inacceptables qui ont pu être constatées lors de grands événements sportifs ou populaires de même type (coupes du monde de football, fête de la bière de Munich, fêtes de Bayonne, festival de rock de Stockholm, etc).

Pour promouvoir un véritable climat de fête, non sexiste, le HCE propose de s’inspirer de la campagne Pour que la fête soit belle, j’y contribue ! déployée depuis plusieurs années pendant les fêtes de Bayonne, sous l’impulsion des associations féministes : clips vidéos, charte s’engageant à ne pas adopter un comportement sexiste, campagne d’affichage dans les bus rappelant les peines encourues pour les auteurs de viols, distribution de badges…

Enfin, conclut le HCE, et là aussi pour tirer les leçons des expériences passées, des mesures devraient être prises pour prévenir le recours à grande échelle à la prostitution qu’entraîne bien souvent la présence d’hommes venus sans leur famille à qui "la fête" inspire tous les débordements. La loi fraichement votée n’étant pas encore suffisamment connue, le HCE invite les pouvoirs publics à faire savoir, durant l’Euro 2016, qu’être client de la prostitution est dorénavant un délit en France.


© 1996-2017 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut