dernière mise à jour ¬ 17/11/17 | vendredi 17 novembre 2017 | je m'abonne | sommaires

Violences sexuelles en France

avril 2008, par Elise Guiraud

Contexte de la sexualité en France, une enquête réalisée en 2006 sous la direction de Nathalie Bajos (INSERM) et Michel Bozon (INED), est aujourd’hui disponible pour le grand public. Elle reprend de l’enquête ENVEFF (Enquête nationale sur les violences envers les femmes en France, 2000) une partie de ses questionnements, ce qui permet de comparer l’évolution de la situation.

Du côté des similitudes, notons que les premiers rapports forcés ou tentatives se produisent majoritairement avant 18 ans. Battant en brèche les idées reçues, les emballements médiatiques et politiques, une autre caractéristique des actes de violence sexuelle est d’être généralement commis par des personnes isolées : 90 % des personnes agressées mentionnent un seul agresseur. Par ailleurs, les agresseurs inconnus sont rares : moins d’un cas sur 5. La violence reste donc souvent le fait d’un proche de la victime.

Parmi les nouveautés, les hommes également ont été interrogés et, dans une proportion trois fois plus faible que les femmes, ont relaté des faits de violence sexuelle dont ils ont été victimes.
Par ailleurs, l’équipe CSF signale une forte augmentation des déclarations de rapports forcés, et en tire la conclusion que les violences sexuelles sont désormais mieux identifiées et fermement dénoncées. Cependant, près de la moitié des victimes n’en avaient parlé à personne avant l’enquête, et seuls 10 % des violences subies fait l’objet d’une plainte !

Pour l’équipe, ce paradoxe d’un rejet des agressions sexuelles qui s’amplifie, mais d’un recours à la justice qui n’augmente pas, conduit à s’interroger sur la nature des réponses apportées à cette violence (...) aux conditions de prise en charge de ces plaintes. Parmi les propositions, retenons que L’indispensable réponse judiciaire devrait être complétée d’autres réponses relevant d’une véritable politique sociale (...) mettre en place des dispositifs d’écoute, d’accompagnement et de recours bien plus proches des réalités de vie des personnes agressées et investir fortement dans des mesures concrètes de prise en charge et d’appui, matériel et social, des personnes et de leur entourage.

La synthèse de cette enquête est parue aux Éditions de la Découverte sous le titre : Enquête sur la sexualité en France. Pratiques, genre et santé.


© 1996-2017 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut